j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

☽✽ Le champagne des fées aux fleurs de Lilas ✽☾

” Champagne des fées” un petit nom que j’affectionne pour mes recettes de limonades sauvages, ou pétillant de fleurs et/aux plantes médicinales obtenus par fermentation.

 

On connait bien le pétillant de fleurs de Sureau, car les levures qu’il contient naturellement permet la fermentation, mais on peut décliner cette recette à l’infini et mon coup de coeur s’est porté ces derniers jours sur le Lilas ! J’ai choisi plusieurs variétés, du blanc ou violet foncé, ils ont tous un parfum subtilement différent…Comme toujours, on obtient de meilleurs résultats avec des fleurs bien parfumées, et il est toujours bon de prendre le temps de s’en approcher, lui parler, remercier…

 

✶ INGRÉDIENTS ✶

↠ 1 grand bocal transparent pouvant contenir au moins 2 à 3 litres de liquide, un tissu propre et un élastique (sur la photo j’ai la chance d’avoir un contenant avec un bouchon en lierre qui laisse facilement passer l’air quand je n’appuie pas trop dessus)
↠ 2,5 à 3 litres d’eau (de source de préférence, ou simplement de l’eau filtrée, faites comme vous pouvez )
↠ environ 250 gr de sucre brun (bio). Comme pour le sirop de Lilas, j’ai utilisé un sucre au Lilas préparé en avance : https://www.facebook.com/jardinalchimique/posts/545291689504966
↠ 2,3 citrons (bio)
↠ environ 10-15 brins de Fleurs de Lilas

 

✶ PRÉPARATION ✶

Avant tout, récolter vos fleurs de Lilas. On prend le temps d’entrer en lien avec cette belle médecine, de le remercier, et surtout humer son parfum envoûtant !
On prend ensuite le temps de les équeuter, afin d’éviter l’amertume (sauf si l’on aime!), puis on les place dans le bocal, en veillant à ce que les insectes aient pris le temps de trouver refuge ailleurs.
Coupez le citron en tranche, ôter les pépins, ajouter les rondelles dans le bocal, puis ajouter également le sucre.
On y ajoute ensuite l’eau par-dessus, et on mélange le tout avec une cuillère en bois.
Puis recouvrir votre bocal avec un tissu propre, que vous fixerez avec un élastique.
On place ensuite le bocal à la lumière (au soleil) pendant 3 à 7 jours, le temps de le fermentation. Il faudra remuer tous les jours, et bien sûr prendre le temps de lui murmurer des mots d’amour. J’ai pu observer que son parfum sera plus présent si on obtient une fermentation avant 4 jours. Au delà, le parfum sera moins présent. Le Lilas est tellement insaisissable, il nous apprend le détachement et le lâcher-prise…

 

Au bout des premiers (le temps de fermentation peut varier suivant s’il fait très chaud ou non) des bulles vont apparaître avec une petite odeur de fermentation, puis normalement les fleurs et les rondelles de citron vont redescendre dans le fond du bocal. Ce sera le moment de filtrer votre mélange et de le verser (à l’aide d’un entonnoir ) dans des bouteilles de préférence en verre, en laissant 2,3 cm d’air.

 

Il faudra ensuite le stocker dans un endroit frais ou à température ambiante.

 

Ce champagne des fées peut se consommer dans les 48h, mais plus vous le laisserez fermenter, plus il sera pétillant ! Certains le conserve encore 3,4 semaines, mais en ce qui me concerne je n’ai jamais réussi à tenir jusque là… Si vous le laissez fermenter longtemps, attention à l’ouverture de la bouteille ! )

 

Beaucoup de personnes rencontrent des difficultés à cette étape, avec des bouteilles qui «explosent» surtout si vous ne les conserver pas au frigo, car le processus de fermentation continue, et il va pétiller encore plus. Il suffit simplement d’ouvrir la bouteille régulièrement pour laisser s’échapper un peu d’air. Mais personnellement je ne stocke jamais mes pétillants très longtemps, pour la simple raison que j’aime le plaisir des recettes de saison, et je le déguster tel qu’il est une fois filtré !

 

À vous de le tester, goûter, et trouver ce qui vous convient !

 

Bonne dégustation 🍾🌸

 

www.jardinalchimique.com

Post a Comment