L’usage du miel en herboristerie et gemmotherapie

18 janvier 2023 | Publié parJardin Alchimique

En herboristerie et en gemmothérapie, nous utilisons souvent différents solvants pour extraire et conserver les principes actifs de nos plantes. Parmi ces solvants on retrouve majoritairement l’eau, l’éthanol pour la réalisation de teinture ou alcoolature, l’acide acétique (le vinaigre), l’huile, la glycérine, et le miel !

À la différence des autres solvants, le miel est en réalité plutôt un « système de solvants », soit plus exactement uns solution d’eau sursaturée en sucre, composée également de minéraux, de protéines, d’enzymes, et d’autres constituants, notamment en fonction des plantes dont il est issu.

Sa texture visqueuse n’en fait pas un solvant idéal pour extraire les principes actifs de nos plantes, mais son usage n’est pas totalement inintéressant non plus, surtout si l’on utilise des plantes anti-bactériennes et cicatrisantes qui viendront compléter son action.

Par ailleurs le miel, à l’instar de la glycérine, a cette merveilleuse capacité de « capturer » le parfum des plantes, même des fleurs dites « muettes » comme le lilas, le mimosa ou encore la violette.