j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

LE VINAIGRE DES 4 VOLEURS SPAGYRIQUE – ALCHIMIE VÉGÉTALE

Le vinaigre des 4 voleurs est une préparation traditionnelle d’herboristerie. Je vous en propose ici une version plus orientée spagyrie, mais si la spagyrie ne vous parle pas, vous pouvez tout aussi bien préparer ce vinaigre traditionnel sans l’étape de la calcination. La légende du vinaigre des 4 voleurs nous viendrait de ces 4 frères brigands, qui, pendant une épidémie de peste, l’utilisaient pour s’enduire le corps avant de détrousser les cadavres.

Composé de merveilleuses plantes médicinales qui vont entre autre soutenir le système immunitaire, on l’utilise donc afin de se préserver durant les périodes d’hiver ou afin de se prémunir de toutes affections, virus, …

 

UNE DES RECETTES PARMI D’AUTRES :

20 gr de grande absinthe

20 gr de sauge officinale

20 gr de romarin

20 gr de thym

10 gr de menthe vraie

10 de fleurs de lavande fine

5 gr de cannelle de Ceylan

5 gr de clous de girofle

5 gr de noix de muscade

5 gr de gousses d’ail

1L de vinaigre non pasteurisé à 5% minimum d’acide acétique. Plus le degré sera élevé, meilleure sera l’extraction. J’utilise encore une fois du vinaigre de cidre de pomme, c’est l’un des meilleurs en utilisation herboriste, et il a une très bonne affinité avec les plantes riches en minéraux.

 

J’y ai ajouté également de la sarriette et de l’origan que j’avais sous la main. Je n’ajoute par contre pas de camphre puisqu’il est très difficile d’en trouver, mais j’y ajoute de l’huile essentielle de romarin camphré.

 

Laisser macérer le tout pendant 10 jours, puis filtrer votre préparation, en gardant les plantes, que nous allons calciner, donc brûler, étape importante en spagyrie. Une casserole de la marque ” Vision” se prête très bien à cela, sinon vous pouvez utiliser une casserole en fonte. On effectuera la calcination sur une flamme, que ça soit au gaz ou au feu de cheminée. Cette étape peut durer plusieurs heures, et pour tout alchimiste, elle est ce moment si particulier ou l’on laisser aller toutes ces scories au feu, afin de les purifier. ça peut-être un processus intense, mais très beau à vivre. Il vous faudra obtenir des cendres les plus blanches possibles.

 

Prenez le temps d’intégrer l’expérience, puis ajouter les cendres dans un peu d’eau, de source ou distillée, tiède (ça facilitera la dissolution). Attention à ne pas faire voler les cendres partout…

 

Laisser poser environ 1 heure, puis filtrer. Certains répéterons cette étape 2 fois. (on rajoute de l’eau sur les cendres, puis on filtre). Vous pouvez ensuite rendre les cendres restantes, qu’on appelle les “insolubles” à la terre, puis faites évaporer très doucement votre eau qui a été filtrée. Cette eau contient les cristaux de sels de vos plantes qui ont servies à la macération. Ce procédé va aussi prendre plusieurs heures. A la fin, vous aller voir apparaître des cristaux de sels dans le fond de votre casserole. Couper le feu, puis récupérer ces sels. Ajoutez-les ensuite à votre vinaigre, et votre préparation spagyrique sera prête.

 

QUEL EST LE BUT DE CE PROCÉDÉ ?

Du point de vue de l’herboriste, il n’y en a pas, l’intérêt du vinaigre est justement sa grande affinité avec les minéraux, et il est censé absorber un maximum de sels minéraux, il ne devrait donc plus en rester de ces sels au moment de la calcination. De plus c’est une préparation assez longue et fastidieuse, donc pour celui qui se sent plus l’âme herboriste qu’alchimiste, la “simple” préparation du vinaigre sera déjà très ben et d’une très grande efficacité, surtout si vous travaillez avec des plantes de qualité, et des plantes sauvages, ainsi qu’un bon vinaigre biologique.

Maintenant, du point de vue de l’alchimiste, on ne regarde pas la plantes en fonction de ces molécules actives, mais en fonction de trois principes, qui sont SEL, SOUFRE ET MERCURE. Dans un procédé d’élixir, on va chercher à séparer ces principes, les purifier, puis les réunir. On appelle ce procédé “SOLVE et COAGULA” ( SPAO et AGEIRO, qui nous donne SPAGYRIE). On pourra considérer que notre vinaigre aura extrait le soufre et le mercure.

Et notre principe Sel qui aura été purifié aura donc ici plutôt une fonction de venir “fixer” l’information dans la matière. Tout comme notre corps, qui ancre notre âme et notre esprit en ce monde, le principe Sel va permettre au Soufre et au Mercure de se manifester dans la forme. C’est entre autre pour cela qu’au moment de la calcination, les cristaux peuvent parfois dessiner la forme de la plante.

Dans le cas de notre vinaigre, on va donc les intégrer à notre préparation afin d’optimiser et d’amplifier la qualité thérapeutique de notre préparation médicinale. Ces sels agiront comme une sorte de caisse de résonances.

Je n’aborde pas ici l’aspect « astres», mais il est évident que le cycle de la Lune peut influencer et optimiser votre préparation.

 

UTILISATION 🌿

Ce vinaigre peut s’utiliser en interne, à raison d’une cuillère à soupe par jour, ou en friction sur le corps, pour soulager les problèmes articulaires, pour renforcer l’immunité, en lotion pour la peau (on le diluera dans un peu d’eau), etc…

🌿

Amicalement,

Le Jardin Alchimique

www.jardinalchimique.com

Post a Comment