j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

Les plantes Ocytociques et l’accouchement

Un terme un peu moins courant en Europe et plus largement au Québec, les plantes dites “ocytociques” sont des plantes qui peuvent aider à préparer l’accouchement. Elles sont généralement des toniques glandulaires afin de favoriser un bon processus. La feuille de Framboisier par exemple, est bien connue pour aider à un accouchement plus fluide, grâce à ses propriétés astringentes dues à la présences des tanins qui vont tonifier tout le système reproducteur, mais aussi grâce à un alcaloïde appelé FRAGRINE, qui aurait une action vraiment spécifique sur toute la ceinture pelvienne, agissant comme tonique utérin, lui donnant de la force, et facilitant donc les contractions. De plus, le framboisier est une plante très reminéralisante, ce qui aura également un effet bénéfique sur les tissus musculaires, afin de les tonifier mais aussi des les assouplir.

Mais qu’elle est le rapport avec l’ocytocine?

C’est l’ocytocine, initialement libérée par l’hypophyse dans le cerveau, qui va déclencher les contractions de l’utérus, et qui va par extension entraîner la stimulation des récepteurs sensibles à l’étirement qui sont dans le col utérin. Plus le travail progresse, plus le bébé appui sur le col. Plus le col se distend, plus les récepteurs qui sont sensibles aux stimulations sont stimulés, et plus le cerveau libère de l’ocytocine. Plus le cerveau libère de l’ocytocine, plus les contractions augmentent en puissance… jusqu’à ce que le bébé soit “expulsé” et que le travail soit terminé.

L’ocytocine va également aider au réflexe d’éjection du placenta et aide l’utérus à reprendre sa forme.

C’est aussi cette merveilleuse hormone qui sera stimulée lors de l’allaitement, favorisant des échanges de nutriments mais aussi de bien être, de plaisir et d’amour, et encore une fois, une belle plante comme le framboisier sera intéressante pour ses vertus minéralisantes qui pourront sensiblement agir sur la qualité du lait maternel.

Ainsi, on comprend donc mieux l’une des actions plus spécifique des plantes sur notre corps et le système neuro-endocrinien. Bien sûr, en vue d’un accouchement naturel et le plus fluide possible, beaucoup d’autres paramètres entre en compte, notamment l’hygiène de vie de la future maman, son alimentation, ses antécédents, sa joie de vivre, son partenaire, etc… Une plante ne comblera pas un mode de vie carencé, mais elle pourra très certainement apporter un merveilleux soutien.

Pour terminer, j’insiste encore sur le corps, la danse, le travail sur les émotions, les sensations, les perceptions, le travail du périnée, la décongestion utérines à travers le mouvement, etc… comme des outils importants, précieux. On peut pratiquer presque à tout moment, et il est bon de les mettre en place le plus tôt possible dans vie quotidienne pour une meilleure conscience corporelle et vivre ce moment de naissance avec plus d’harmonie, mais aussi pour renforcer la confiance, l’amour, la sensualité et la vitalité dans la vie de chaque femme.

www.jardinalchimique.com

☽✶ Ateliers et Stages ✶☾

Herboristerie sensorielle

Danse contraceptive et fertilité par le mouvement 

Soins de la poitrine et médecine du coeur

Périnée et Organes génitaux 

Post a Comment