j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

Pesto d’ail des ours aux tomates séchées

En temps normal, je me sens déjà assez marginal à faire mes cueillettes avec mes paniers, mais en ce moment je me sens presque fugitive ! Après 2 contrôles sur la route, j’ai quand même réussi à “m’enfuir” et à m’évader un peu forêt. Je ne savais pas trop quelle plante j’allais rencontrer, et c’est l’ail des ours qui est venu à moi, et ça tombe très bien, il a de belles propriétés antivirales ! Son pesto est tellement connu qu’on parle finalement assez peu de ses propriétés médicinales, c’est donc le bon moment pour y remédier

On utilise plutôt la feuille, mais on peut aussi faire des merveilles avec ses boutons floraux, je vous ai réservé un petit article dessus prochainement. Ses fleurs décorent joliment les salades et toutes sortes de plats.

Une de ses principales propriétés seraient de détoxifier l’organisme, en particulier le foie. L’ail des ours contient des acides aminés soufrés, substances à l’origine de cette propriété détoxifiante, et aurait un effet ” anticancer “, mais elle agit également sur l’élimination de diverses substances toxiques.

L’ail des ours a également des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, ce qui est plutôt intéressant dans le contexte actuel. On lui prête également des propriétés vermifuge, et hypolipémiante, c’est à dire qui fait baisser le taux de mauvais cholestérol.
c’est une plante qui peut aussi nous aider à rééquilibrer et maintenir notre flore intestinale saine.

On la consomme en général fraîche, mais on peut aussi en faire sécher, l’intégrer dans du sel de cuisine, réaliser diverses préparations culinaires, ou réaliser une teinture alcoolique, qui pourra servir également à désinfecter les plaies.

Le VINAIGRE D’AIL DES OURS est également très intéressant en cuisine, et très aromatique. Il suffit simplement de faire macérer des feuilles, boutons floraux et fleurs d’ails des ours dans du vinaigre de cidre environ 10 jours, puis filtrer et embouteiller.

✶ RECETTE PESTO D’AIL DES OURS AUX TOMATES SÉCHÉES ✶

Une petite recette traditionnelle pour aujourd’hui, voilà comment j’ai préparer mon pesto aujourd’hui, je vous laisse ajuster les quantités à votre intuition.

↠ Quelques poignées de feuilles d’ail des ours
↠ Un peu de levure de bière (le parmesan vegan… )
↠ Poudre d’amendes, ou de noisettes
↠ Huile végétale, de tournesol pour ma part aujourd’hui
↠ Quelques tomates séchées coupées en morceaux

Mélanger le tout au mixeur, puis mettre en bocal stérilisé.
Je ne pourrai vous dire combien de temps il se conserve, car ça reste pour moi une plante de saison, qui en général ne dure pas plus de quelques semaines…

~*°*~*°*~*°*~

⚠️ Attention si vous prenez des anticoagulants, des interactions sont possibles. Attention si vous allez subir une opération chirurgical, il est possible qu’il modifie vos paramètres de coagulation. Attention si vous souffrez de trouble de la thyroïde, l’ail des ours aurait aussi une influence sur celle-ci.

⚠️ Attention à ne pas confondre l’ail des ours avec le muguet ou la colchique, qui sont deux plantes très toxiques. En général, une fois qu’on l’a reconnu, on ne se trompe plus. SI vous avez un doute, froisser une de ses feuilles, en général plus fines et moins coriaces., et vous y retrouverez son arôme d’ail. Si vous avez vraiment un doute, vous pouvez encore attendre sa floraison afin de mieux la reconnaître. Les feuilles seront un peu moins aromatiques, mais toujours agréables.

⚠️ Enfin, l’ail des ours est une plante souvent très prisée, qu’on cueille parfois sans aucune modération… J’ai retrouvé plus d’une fois des spots d’ails des ours complètement décimés, ressemblant à des cimetières… Par respect pour l’équilibre de la nature, on ne cueille pas plus d’un quart de la plante sur le terrain, et encore… Sachant qu’il y a de plus en plus de cueilleurs, il est plus sage de réduire nos parts de cueillettes afin de respecter la Nature. Nous ne sommes pas là pour nous servir impunément, soyons vigilants. Si vous voyez que la plante a déjà été cueillit (par des tiges coupées), allez-y doucement, et éventuellement, abstenez-vous… De plus il y a tellement d’autres belles sauvages pour réaliser des pestos et autres merveilles ! En ce moment les feuilles d’alliaire font également d’excellent pesto, avec un petit goût piquant également.

Bon amusement !
www.jardinalchimique.com

Post a Comment