j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

Hydrolat d’armoise

Prix : 10.00

Quantité : 2 en stock

Artemisia Absinthium L.

Origine: France

Parties distillées : sommités fleuries

Rapport : 1kg de plantes pour 1l d’hydrolat

Disponible en flacon en verre ambré de 100 ml

Description

L’armoise, de la famille des Artemisia tout comme l’absinthe ou l’estragon, est également une grande amie de la féminité. Son action sera très proche de l’absinthe, mais plus douce et son parfum boisé. L’armoise est également une plante qui faciliterait les rêves lucides, et serait utilisé dans les rituels de passages vie et mort.

Plante fortement reliée à Mars et à la lune, et bien sûr à la Déesse Artemis, elle agira beaucoup sur tous les organes en corrélation avec ces deux énergies, comme le foie, les organes sexuels, les organes digestifs. Elle semble être une grande purificatrice du sang, et de l’énergie vitale, tout en apportant beaucoup d’énergie.

Elle sera bien sûr une grande amie de la femme, de tout âge et à tout moment de sa vie. Elle est une plante excellente pour rééquilibrer les troubles uro-génitaux. Elle régule les règles irrégulières, calme les crampes et syndromes menstruelles et régulent les bouffées de chaleur de la ménopause. Elle semble avoir une action sur le foie et aide à évacuer l’excédant d’énergie refoulée, ainsi que le trop pleins d’hormones qui ont du mal à être évacués et donc à surcharger le foie.

L’armoise est par contre déconseillée par contre en cas de règles trop abondantes (ainsi qu’aux femmes enceintes, aux jeunes enfants, et aux épileptiques).

Clefs: apéritive et stomachique, digestion, flatulences, ballonnements, cycles féminins par excellence, vermifuge (ascaris, oxyures, ténia), convalescence, rêve lucide, passage, rituel vie et mort, artémis

En externe:  plaies légères, piqûres, mycoses, acné, excès de sébum, transpiration

 

CONSEILS D’UTILISATION :

Usage externe :  pour la peau, les cheveux, ou sur des zones particulières. L’application peut se faire à l’aide d’un spray, d’un coton, en cataplasme d’argile, ou en compresse. Les hydrolats peuvent également s’employer dans les préparations cosmétiques ‘maison’ (crèmes, lotions, dentifrices,…).

Usage interne : Les hydrolats peuvent se prendre en interne, à raison d’ 1 à 2 cuillères à soupe par jour dilué dans 1L d’eau, sur une période de 21 jours, renouvelable après une semaine d’arrêt. Il recommandé de suivre les indications de votre thérapeute.

En bain de vapeurs : Verser directement dans l’eau du bain

En bain pour bébé: les hydrolats sont un peu léger pour un bain adulte, mais les hydrolats plus doux, comme la camomille ou la lavande seront parfait pour apaiser bébés et jeunes enfants.

Hygiène buccale : pur ou dilué dans le verre de rinçage

En cuisine :Ils aromatiseront vos desserts, agrémenterons vos vinaigrettes (l’hydrolat de coriandre est un délice en hiver quand nous n’avons plus de coriandre fraîche! )  ou pour agrémenter tisanes.

 

PRECAUTIONS D’EMPLOI ET CONSERVATION :

Tenir hors de portée des jeunes enfants.

Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée, se conformer à l’avis de votre médecin ou de votre thérapeute.

Conservation : les hydrolats distillés au Jardin Alchimique sont sans conservateur, il est préférable de les conserver dans un endroit frais et à l’abri de la lumière et, au mieux, dans votre frigo une fois ouvert.

 

Les plantes distillées sont toutes récoltées dans différents lieux préservés de la pollution, pour la plupart dans la montagne à l’état sauvage, dans des milieux reculés en pleine campagne, ou provenant d’un jardin de plantes médicinales dont je m’occupe personnellement ou chez des amis producteurs.

Pour en savoir plus sur les eaux florales et hydrolats ainsi que la distillation, c’est par ici!

 

Les informations partagées sont à titre indicatif, et ne remplace bien sûr pas l’avis d’un médecin compétent.

Informations complémentaires

Poids0.265 kg