j

Austo tolit cetero ea eam, at atqui soleat moderatiu usu, vis ut illud putent corumpi. At wisi euripidi duo, vim vide omnies reformida. Populis inimi noluise mea.

Synergie de fleurs sauvages en huile de massage pour le buste des femmes

En cette période où les fleurs abondent de partout et où la nature se révèle de plus en plus féminine et sensorielle, on peut enfin profiter de quelques fleurs sauvages toutes aussi belles et intéressantes les unes des autres. Pour faire honneur à quelques-unes d’entre elles, voici une petite recette d’un macérat huileux solarisé sur base d’une synergie précieuse de fleurs, pour le soin de la poitrine. Vous pourrez réaliser cette huile de massage à partir de fleurs sauvages, que vous pourrez donc trouver assez facilement lors de vos balades. Cette fois vous n’avez donc plus d’excuses, la nature est à votre disposition pour vous offrir sa belle médecine ! Vous pouvez également personnaliser cette recette avec des fleurs de votre jardin si vous en avez, comme le calendula ou la pensée sauvage par exemple.

.

On commence avec la Rose sauvage, que j’appelle Eglantine, mais dont l’arbre est plus communément appelée « Eglantier » (Rosa Canina). Ce rosier sauvage fleurit en ce moment un peu partout de ses fleurs à 5 pétales légèrement rosées ou blanches, au parfum très délicat. Ces fruits, les cynorhodons, riches en vitamine C, se dégustent plus tard après les premières gelées d’automne.

.

Les propriétés de cette rose sauvage seront très similaires à la Rose de Provins ou la Rose de Damas, souvent utilisées en cosmétique pour leurs vertus raffermissantes, tonifiantes, et anti-âges. La rose est également assez riche en tanins, ces principes actifs bien connus pour resserrer les tissus cutanés. Le parfum de l’Eglantine sera moins prononcé que celui des Roses du jardin, mais ces propriétés sont tout aussi intéressantes, d’autant que c’est une fleur sauvage et donc potentiellement plus résistante

.

Ensuite nous trouverons toujours notre belle pâquerette, dont j’ai déjà parlé il y quelques temps, « Bellis perennis », signifiant beauté éternelle, et que personnellement j’associe à Marie-madeleine, une figure féminine particulièrement touchante. La pâquerette serait née d’une des larmes de Marie-Madeleine, lorsqu’elle découvrit le jour de Pâques que le corps du Christ n’était plus dans son tombeau. Elle n’en était pas moins maître et artiste dans l’art de l’onction… Elle offrit toutes ces huiles et se parfums lorsqu’elle se rendit aux pieds du Christ, et on raconte également qu’elle était également une « porteuse de myrrhe », une des femmes qui se rendit au tombeau du Christ pour son ensevelissement, traditionnellement réalisé avec de la myrrhe

.

Notre pâquerette est une très belle plante pour tonifier les tissus cutanées en activant la micro-circulation sanguine et lymphatique, atout intéressant en prévention des kystes ainsi que pour regalber toute la région du buste.

.

Viendra ensuite la camomille sauvage, appelée aussi matricaire (matricaria recutica). C’est une plante que j’aime beaucoup en gynécologie pour travailler sur la « matrice », cette zone de l’utérus, mais ici elle nous intéressera pour ses vertus apaisantes et adoucissantes pour la peau. Elle sera également intéressante pour soigner les éventuelles crevasses dû à l’allaitement, tout comme sa belle amie le calendula.

.

Vous pouvez préparer ces huiles séparément puis les mélanger ensemble, ou alors réaliser un macérat de toutes ces plantes dans le même flacon. J’y ai également ajouté une petite touche de sureau pour une nouvelle expérience… J’ai utilisé cette fois-ci les plantes fraîches et non pas pré-séchées ou sèches comme j’ai l’habitude de le faire, car je suis un peu impatiente et parce que je sais que je vais pouvoir m’en occuper chaque jour et veiller à ce qu’il ne rancisse pas (pour en savoir plus sur la réalisation de macérats huileux, vous trouverez un article détaillé ici : https://www.jardinalchimique.com/5949-2/ )

Celle synergie de plantes en macérat huileux offrira un soin généreux pour regalber le buste des femmes, et agira également en prévention des vergetures.  Il faut savoir que la poitrine est remplie de muscles et que si ces muscles ne sont pas stimulés, ils s’atrophient (raison pour laquelle le port du soutien-gorge n’est pas forcément bon, car vos muscles ne travaillent pas ). La danse est particulièrement recommandée pour aider au renforcement des muscles de la poitrine, et éviter qu’ils tombent !

Se masser la poitrine est un soin vraiment merveilleux et important que toutes les femmes dès le plus jeune âge devrait s’accorder ! En vous accordant ce soin, vous agirez non seulement pour vous-même en prévention de nombreuses maladies dont souffrent beaucoup de femmes, mais pendant que vous effectuez ce massage, vous pouvez également imaginer que l’énergie bienveillante que vous vous accordez guérira également toutes les femmes ! Il suffit simplement d’y penser avec amour !

De plus, se masser cette zone du corps, en plus d’améliorer la circulation, de vous rendre plus belles, et entretenir votre santé, travaillera directement sur votre coeur, aidera à faire circuler les émotions et énergies bloquées, vous apaisera et vous redonnera confiance en vous. J’ai pu observer durant mes stages que certaines femmes ont du mal à renouer avec certaines parties de leur corps. Ici vous êtes seule avec vous-même, c’est un moment pour vous, et vous pouvez vraiment vous abandonnez et laissez venir toutes les émotions qui se manifestent sans les retenir… Et même pleurer si ça vient !

.En stimulant cette région de votre corps, vous allez également stimuler certaines glandes contenues dans les seins, qui sécrètent des hormones. Une stimulation des seins a des répercussions sur l’épiphyse, l’hypophyse et le thymus.

Ce massage va automatiquement générer détente, ouverture, amour et compassion.

.

Enfin, j’encourage vraiment toute personne qui souhaite retrouver la santé à se relier avec son corps, et la danse et les massages sont pour cela des outils merveilleux. Combien de personnes n’ai-je pas vu se plaindre par exemple de maux de ventre et se jeter sur des tisanes, sans même avoir pris quelques minutes pour poser les mains sur son ventre et respirer calmement… c’est pourtant la base, pour pouvoir renouer avec la nature à extérieur de soi, il faut aussi pouvoir renouer avec la nature à l’intérieur de soi, et retrouver sa propre médecine intérieure. Le massage est une belle porte d’entrée pour renouer avec son corps, et il est encore plus intéressant de se l’offrir à soi-même, d’être à l’écoute de son propre corps, de ses propres sensations et de ses propres besoins.

.

Voici un exemple de massage de la poitrine à effectuer régulièrement :

.

↠ Commençant par des cercles autour de chaque sein, en partant de l’extérieur puis en revenant vers le centre, dans un sens puis dans l’autre. (certaine tradition recommande 36 cercles de chaque côté).

↠ Vous pouvez effectuer ensuite un massage en « 8 « , dans un sens puis dans l’autre.

↠ A partir de ce massage en 8, vous pouvez l’étendre à la région des aisselles et des bras, car c’est justement sur la zone entre les seins et les aisselles que se logent facilement les kystes.

↠ Vous pouvez ensuite effectuer des cercles en spirale depuis la région du thymus, en descendant progressivement vers le centre sous le nombril.

↠ Terminez ensuite en posant simplement vos mains sur la poitrine et en prenant quelques minutes pour ressentir votre coeur et votre souffle.

.

↠ Il est important de bien respirer durant tout le massage, et de vraiment laisser aller toutes sensations et émotions qui se manifestent ! Et de prendre du plaisir pour vous même, profitez-en !

.

↠ Vous pouvez également produire volontairement un peu de salive dans votre bouche et l’avaler de temps en temps en imaginant qu’elle est un nectar lumineux de médecine qui va guérir tout votre corps (et celui des autres femmes!).

.

Vous pouvez vraiment vous connecter à cette sensation lorsque vous avalez ce nectar et sentir qu’il apporte de la lumière dans tout votre corps jusque dans votre coeur, puis que cette lumière irradie autour de vous. C’est un exercice très simple et pratiqué par des milliers de femmes en Asie !

.

Et surtout, amusez-vous et prenez du plaisir à renouer avec votre corps et votre coeur ! Chaque femme à la capacité et la force de répondre à ses besoins avec amour, et de devenir autonome, sans chercher à l’extérieur d’elle-même ce qu’elle est capable de s’apporter avec beaucoup plus de puissance et d’amour.

.

Post a Comment